Universal Document Converter
Caractéristiques majeures
Version de démonstration
Acquisition du logiciel
Didacticiels
Solutions pour développeurs
Assistance technique
fCoder SIA


      Recherche sur le site
   


      Conversions fréquentes
Adobe PDF vers JPEG
Document Word vers PDF
Feuille de calcul Excel vers PDF
PowerPoint vers JPEG
Plan Visio vers PDF
Plan AutoCAD vers TIFF
Page Web vers JPEG
Calcul Excel un PDF
DjVu un PDF
Une page Web un PDF



Page d'accueil>Communiqués et articles

Sous-traiter, sans crainte, l’impression des plans


De nombreuses structures de design donnent leurs travaux à imprimer à l’extérieur, auprès d’ateliers spécialisés. Elles ont alors à se préoccuper d’une part de protéger leurs documents de toute modification accidentelle qui pourrait survenir à l’occasion du passage sur un autre ordinateur, et d’autre part d’interdire tout plagiat. La réponse la plus simple et la plus élégante à ces deux préoccupations est le logiciel Universal Document Converter.

Les développeurs de logiciels proposent régulièrement des mises à niveau de leurs produits dans lesquelles ils ont inclus de nouvelles fonctionnalités ou des outils plus commodes. Cette pratique est louable sous réserve, toutefois, que le produit demeure compatible en amont. Dans le cas contraire, en effet, un document créé à l'aide de la nouvelle version du produit deviendrait inaccessible aux versions précédentes.

Les agences de conception et de maquette, dont le travail est imprimé à l’extérieur, rencontrent souvent une situation similaire. Au moment où les fichiers définitifs sont transférés d'une machine à une autre, divers problèmes techniques peuvent surgir tandis que la protection des droits d'auteur revêt toute son acuité.

Le problème technique majeur réside dans l’incompatibilité entre les versions. Les entreprises qui font appel à des outils de conception très onéreux, tels qu'AutoCAD, sont assez réticentes à appliquer une mise à jour. C'est un fait courant de constater que les systèmes installés n'ont pas évolué depuis plusieurs années, le plus souvent parce que les nouvelles versions n'apportent pas d’améliorations justifiant, pour l’entreprise, le coût d'une mise à jour.

Par ailleurs, au moment du transfert d’un plan d’un ordinateur vers un autre, la limitation inhérente au format vectoriel peut se révéler dans sa dépendance du système. De légères différences dans la configuration des deux machines, peuvent provoquer des altérations involontaires des plans. Toute personne ayant été confrontée à une situation de ce genre, sait le temps qu’exige la correction du problème.

En admettant même qu’aucune difficulté technique ne surgisse, la question de la protection des droits d’auteur demeure entière. Un plan de grande taille établi à l’aide d’un outil de CAO est un document complexe construit à partir de « blocs » relativement simples que l’on peut assembler à façon pour parvenir à la construction, au mécanisme ou au système visés. Au fil des ans, ces blocs ont été réunis dans des bibliothèques qui constituent sans aucun doute un capital majeur pour l’entreprise et lui fournit les armes de sa compétitivité. Il va sans dire, que personne dans l’entreprise ne souhaite que ces blocs parviennent illégalement à un concurrent. Se protéger contre cette éventualité est possible : on peut suivre pas à pas toutes les étapes de l’impression des plans et s’assurer qu’aucun détournement n’est commis, mais cette manière de faire est la négation même de la sous-traitance.

La solution la plus évidente est de développer un atelier d'impression au sein même de l’entreprise. Autrement dit, de faire l’acquisition d’une imprimante ou d’une table traçante grand format, et d’imprimer tous les plans dans ses propres locaux !

Dans la pratique, cette solution n’est pas nécessairement la plus économique. Les matériels que nous avons évoqués ne sont pas à la portée de toutes les entreprises, car très onéreux, et la majorité d’entre elles limitent leurs investissements à ce qui est absolument requis dans l’immédiat, ou le futur proche. Si le format A3 est aujourd’hui suffisant pour imprimer les plans que produit l’entreprise, il y a fort à parier que le directeur prudent n’acquerra pas une table traçante au format A0. Comme de juste, le lendemain même l’entreprise se verra confier l’exécution d’un nouveau contrat qui exigera la production de plans de grand format et elle se trouvera ramener à la case départ.

On peut sortir de ce cercle vicieux en faisant l’achat d’un logiciel extrêmement commode et peu coûteux : Universal Document Converter. Pour l’utilisateur, il se présente comme une imprimante virtuelle qui imprime les plans, les documents et les tableaux comme s’il s’agissait de fichiers graphiques en mode point, au format TIFF, PNG ou JPEG. Ainsi, tout logiciel capable d’imprimer un fichier sur une imprimante de bureau, est-il automatiquement prêt à employer Universal Document Converter.

Les avantages de cette approche résident avant tout dans sa fiabilité. Les formats graphiques en mode point sont fort commodes pour « geler » un plan vectoriel et interdire ainsi toute modification accidentelle à l’occasion, par exemple, du passage sur un autre système. On sait en outre, que les images sont indépendantes de la plate-forme comme du logiciel qui permet leur visualisation ou leur impression. L’impression sur papier d’un fichier TIFF à résolution élevée ne se distingue en rien de l’original vectoriel imprimé à l’aide du même système AutoCAD, et les plans en noir et blanc peuvent être comprimés des dizaines de fois, ce qui permet leur transfert rapide via Internet. Le problème de la protection des droits d’auteur est également résolu puisque pour copier un plan, il faudrait le dessiner à nouveau à la main, ce qui n’est pas si simple ; et l’on n’a plus à craindre de voir le plan illégalement copié morceau par morceau.

Universal Document Converter est aussi un outil très commode pour ceux qui préparent des livres illustrés de plans ou schémas. Dessiner une nouvelle fois ces illustrations à l'aide d'un éditeur graphique est un travail long et fastidieux, y compris dans le cas où elles existent sous une forme ou une autre dans un système de CAO. Universal Document Converter permet de transformer un plan ou un schéma en une illustration facile à introduire dans un livre, et cela par deux clics de souris.

Retour à la page des communiqués




Thèmes associés
Pages favorites
Conversions fréquentes


© 2001-2017 fCoder SIA Quelques mots sur fCoder SIA | Plan du site